« Marseille est une ville magnifique qui froisse et qui déplaît au premier abord par la rudesse de son climat et de ses habitants. On s’y fait pourtant, car le fond de ce climat est sain et le fond de ses habitants est bon. » George Sand

Vieux-Port_GF

Le Vieux-Port

Vieux port et Notre-Dame de la Garde_GF

Le Vieux-Port et Notre-Dame de la Garde

Notre-Dame de la Garde_GF

La majestueuse Notre-Dame de la Garde

 

Sur la partie ouest de la butte Saint-Laurent fut bâti au XIIe siècle le Fort Saint-Jean. Il doit ce nom aux Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem qui édifièrent leur commanderie sur ce site en 1365. Il est reconnaissable par sa Tour Carrée de Maubert édifiée par le Roi René vers la moitié du XVe siècle et le « Fanal » datant du XVIIe siècle, tout comme le reste des fortifications

La tour carrée édifiée par le roi René au fort Saint-Jean (moitié du XVe siècle)_GF

La Tour Carrée de Maubert

La tour du Fanal au Fort Saint-Jean (XVIIe siècle)_GF

La tour ronde côté mer, s’appelle le « Fanal » (du provençal « fanaou : lanterne), ancien phare à bois qui dirigeait les bateaux vers le port de Marseille

Fort Saint-Nicolas_GF

Le Fort Saint-Nicolas, édifié de 1660 à 1664 par le chevalier Louis-Nicolas de Clerville (commissaire général des fortifications) sur ordre de Louis XIV afin de mater l’esprit d’indépendance de la ville de Marseille

cathédrale Sainte-Marie-Majeure_GF

La cathédrale Sainte-Marie-Majeure, souvent appelée « la Major » de style néo-byzantin

jardin des vestiges_GF

Le jardin des Vestiges , découvert en 1967 durant des travaux de construction du Centre-Bourse sur l'emplacement du premier port de la ville antique

MUCEM__GF

MUCEM_GF

Un aperçu du Musée des Civilisations de l'Europe et de la Méditerranée (MuCEM), ouvert depuis le 7 juin 2013 lors de l'année de la capitale européenne de la culture

 

Vallon des Auffes_GF

Le Vallon des Auffes : Le nom de cette crique évoque, à Marseille, un métier traditionnel, celui des « auffiers ». Ces artisans qui travaillaient « l’alfe » ou sparte (auffo en provençal) y faisaient tremper leurs productions de vannerie et y entreposaient sparteries et cordages. Le petit port de pêche, « Vallon du Roy » avec ses maisons basses dominées par un viaduc depuis 1863, abrite des barques marseillaises typiques qui font de ce site l’un des plus agréables et des plus pittoresques de Marseille

château d'If_GF

Le château d’IF vu du Viaduc des Auffes

 

Et pour finir, voici une petite spécialité bien provençale « La tapenade noire »

 

Ingrédients pour environ 400 g de tapenade :

. 250 g d’olives noires dénoyautées

. 6 à 8 filets d’anchois (ou l’équivalent de 100 g)

. 1 cuillère à soupe de câpres

. 10 cl d’huile d’olive

. 1/2  jus de citron jaune

. Poivre moulu

 

Préparation très rapide :

. Réduisez séparément en purée les olives, les anchois et les câpres

. Mélangez le tout en ajoutant l’huile d’olive, le jus de citron et une pincée de poivre

Puis laissez reposer la pâte ainsi obtenue dans un bocal fermé au frais

 

La tapenade se déguste aussi bien à l’apéritif, disposée sur de petits canapés de pain rustique légèrement grillé, qu’en accompagnement de hors-d’œuvre avec du pain complet

 

tapenade_GF

 

Bonne dégustation et à bientôt